En coulisses avec Marie-Ève

En coulisses avec nous ? Aurélie vous livre quelques détails sur sa rencontre avec Marie-Ève Arbour.

La rencontre avec Marie-Ève

Le nom de Marie-Ève a circulé dans nos idées d’invités depuis le début je pense. À l’époque où, sans le savoir, Visages Régionaux n’était plus un projet de documentation et pas encore une entreprise. C’est finalement fin novembre 2016 que je contacte Marie-Ève. Elle accepte notre invitation mais nous demande de décaler l’entrevue … pour cause d’accouchement imminent. Rendez-vous est pris après son congé maternité.

Automne 2017. Ça y est, nous nous parlons enfin. Après 2 rencontres avortées (avec d’autres invités) à cause de problèmes techniques, je suis un peu nerveuse à l’heure de notre cyber-rendez-vous. Mais elle est là, elle est même très proche puisque nous nous rendons rapidement compte que nous sommes en duplex de Québec à Québec. Une grand première, l’atmosphère est détendue.

À la recherche de place

Ou bien à la recherche de sa place ? En écoutant parler Marie-Ève j’ai d’abord entendu le message de l’entrepreneur. De celle qui s’engage à promouvoir l’attractivité des régions en nous parlant de la place qu’il y existe pour créer. Puis j’ai entendu une personne qui était à la recherche de sa place. À la recherche d’une place qui correspond à ses valeurs. D’une place pour toutes ses facettes. D’une place dans une communauté.

À la fin de notre entrevue je me suis dis :  »Il n’y aura pas beaucoup de montage à faire. Elle sait où elle va et pourquoi elle y va. » C’est peut-être car rapidement dans son parcours elle a cherché sa place que cela semble si fluide quand on l’entend parler. Elle a peut-être trouvé plus qu’une place au final.

photo FB

 

À l’écoute de toutes ses facettes

L’idée de penser la personne comme un être multi-facettes est quelque chose qui m’a beaucoup parlé lors de notre échange. Pendant l’adolescence toutes les questions extérieures tournent autour de notre future orientation, de notre futur emploi, de notre future carrière. Personnellement cela m’a pris beaucoup de temps d’accepter qu’il y a plusieurs facettes de ma personnalité à nourrir, à épanouir, à contenter. Mais n’est-ce pas nécessaire d’écouter et de laisser de la place à toutes nos facettes pour essayer d’apprivoiser un équilibre ?

En ce sens j’ai trouvé le parcours de Marie-Ève très inspirant. Elle a su construire étape par étape une vie personnelle et professionnelle qui répond aux besoins du travailleur, de la maman, de la conjointe de … autant de facettes de sa personne.

Parti d’un projet quasi d’aventure, de test de vie en région, Visages Régionaux est devenu une entreprise. Marie-Ève explique dans l’épisode à quel point ce projet revenait tout le temps même quand il n’était plus en phase actif . Au final, elle a su le faire évoluer pour répondre à ses besoins d’un quotidien aligné avec ses valeurs. Un quotidien qui laisse de la place à toutes ses facettes.

 

Crédit photo : Visages Régionaux

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s