En coulisses avec Élise

En coulisses avec nous ? Clémentine vous livre quelques détails sur sa rencontre avec Élise Rousseau.

La rencontre avec Élise

Elise est une des cofondatrices des Inspirés. Je crois que c’est comme cela que je l’ai connu.

Puis j’ai écouté sa conférence lors d’un événement web à Nantes dont le thème était : « pas besoin d’être mère Teresa pour être philanthrope numérique ». J’ai pris pleins de notes. Beaucoup. Et j’ai eu envie de la rencontrer « en vrai ».

4f6e1a710d6855ce6b05a7bc2a09910007007ece_14457319_10154340530795289_1533220995121047448_n-1

En préparant l’entrevue, la 1ère question qui m’est venue c’est « mais où trouves-tu toutes ces idées ? ».  Des idées inhabituelles comme elle dit mais qui parlent au plus grand monde. Que l’on soit dans la vingtaine, la trentaine, la quarantaine….

Se questionner pour mieux cheminer

Elise se questionne beaucoup. Elle cherche tout le temps à mettre du sens dans ce qu’elle fait. J’ai compté. Je crois qu’elle a utilisé le mot sens plus d’une dizaine de fois durant notre rencontre.

donner-du-sens-a-sa-vie-300x200

Et quand on lui demande « pourquoi ? » . Elle n’a pas de réponse….forcément tout cela est ancré en elle. Elise vit dans le moment présent, à l’instinct. Elle écoute son cœur.

Le résultat

Et quand vous êtes fidèles à vos valeurs que se passe-t-il ? Vous faites de belles rencontres. On croit en vous. Et parfois même, on vous crée une job sur-mesure. Cela peut prendre un peu de temps. Quelques allers-retours mais cela vaut la peine non ?

Elise se définit comme une intrapreneur. Elle a besoin de projets, de liberté, de créativité. On ne peut qu’être inspiré par sa personnalité et sa démarche. Très révélatrices je trouve des mutations que le monde du travail et le concept de carrière sont en train de vivre.

unnamed (1)

Ce que je retiens

La quête de sens ne se limite pas à un aspect purement individuel. On l’entend très fortement tout au long de l’enregistrement. Mettre du sens c’est aussi en amener, avoir un impact positif sur la communauté.

Et là où Elise et Spektrum m’inspirent c’est qu’ils voient loin et surtout « en dehors du cadre ». Par exemple, des programmes de mentorat, on en voit partout. Mais des programmes de mentorat où on essaie de transmettre des valeurs d’entrepreneuriat durable, de croissance organique, de croissance maîtrisée…on en voit peu.

Et pour finir, je ne connaissais quasiment pas le monde des entreprises techno. J’imaginais une gang de geeks derrière leur écran, jouant aux jeux vidéos pendant leur temps libre. La façade c’est un peu cela. Mais en vrai, c’est bien plus que cela.

Crédit photo : Elise Rousseau – Elias Djemil

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s