En coulisses au Machin Club

En coulisses avec nous ? Clémentine vous livre quelques détails sur sa rencontre avec Paméla Bisson.

Une histoire de microbes

Paméla était depuis un moment dans notre liste d’invités. C’est Elisabeth Simard qui nous en avait parlé lors de notre rencontre. Aurélie avait prévu de la rencontrer au milieu de l’hiver mais les microbes n’ont fait que retarder cette rencontre et c’est moi (Clémentine) qui ai eu la chance de passer une heure avec la pétillante Paméla.

Curiozidée rencontre une artiste

Ce fut notre 1ère incursion dans le milieu artistique et je dois vous avouer que j’avais l’impression de sortir complètement de ma zone de confort mais j’aime ça. Beaucoup. J’avais rarement autant préparer une rencontre.

20170327_150920

Le monde de Paméla

Alors après un démarrage qui va rester dans les annales de Curiozidée et que vous retrouverez surement dans notre bêtisier, nous voilà lancées ! Paméla est revenue sur son parcours, les différentes étapes qui l’ont mené à créer le machin club. C’est assez étonnant de voir que tout était déjà là dans sa tête, dans son esprit il y a déjà 10 ans.  Le pouvoir de l’imagination. Elle nous parle de confiance en soi et j’ai l’impression que pour un artiste, il en faut beaucoup pour oser mettre ses idées en œuvre, en scène, en mouvement.

the northern

J’ai eu l’impression pendant cette petite heure d’entrer dans un univers féérique. C’est le monde de Paméla. Et je crois avoir vraiment pris conscience à ses côtes des défis auxquels font face les artistes. Mais aussi de la beauté de leur monde et de leur métier.

Je me suis reconnue dans ce sentiment que le temps est restreint, qu’il y a tant à faire.

Et ce que je retiens ?

Cette idée des impacts multiples que peut avoir un projet, tel un cercle vertueux.

Autant cela construit l’organisme, autant que les jeunes se construisent avec cela, et autant que moi ma démarche artistique continue à se développer et à devenir de plus en plus diversifiée avec les expériences que j’ai réussi à vivre avec le Machin Club.

La beauté des liens que Paméla développe avec les enfants.

Travailler avec les jeunes puis créer pour et avec eux cela a toujours été mon aspiration

Mais également que malgré une belle reconnaissance publique, les difficultés de financement sont le quotidien de beaucoup de projets.

Alors n’hésitez pas à aller faire un tour au Machin Club !

Crédit photos : Clémentine Ferraton – Paméla Bisson

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s