Les coulisses d’une entrevue…cérébrale ?

En coulisses avec nous ? Clémentine vous livre quelques détails sur sa rencontre avec Marie-Eve Lecine.

Mise en contexte

Comment rédiger un article sur les coulisses de ma rencontre quand trois semaines plus tard, j’ai l’impression de ne pas avoir fini de la « vivre » cette rencontre ?

Alors je veux bien essayer de vous faire un petit résumé mais j’avoue que je n’ai pas encore réussi à intellectualiser tout ce que j’ai entendu et surtout tout ce que j’ai pu ressentir en discutant avec Marie-Ève. Parce qu’en sortant de son bureau, je me suis sentie remplie d’une si belle énergie. Et je comprends tout juste, à force de réécouter l’entrevue, ce qui s’est passé…ou presque.

Alors reprenons du début !

La 1ère rencontre

C’est Claire Vinel qui nous a parlé de Marie-Ève Lecine.

Screenshot_20170501-134352

On a inscrit le nom de Marie-Ève dans notre “super tableau” et les semaines sont passées.

Et puis il y a eu cette article dans Femmes Alpha. Marie-Ève y parlait de vocation, de la difficulté qu’avait la nouvelle génération à se retrouver dans les institutions et dans le marché du travail actuel. Cet article m’a TELLEMENT parlé ! Moi la presque quarantenaire, en profonde (perpétuelle) remise en question…Mais surtout on lisait dans ses mots ce que nous racontaient la plupart de nos invités. On s’est dit qu’on avait sûrement un truc à faire ensemble. La suite ce fut un café et le rendez-vous était pris pour un enregistrement au printemps.

Marie-Ève m’a donc reçu mi-avril dans son petit bureau joliment décoré dans le quartier St Roch à Québec. Souriante, posée, à l’écoute, généreuse. Pourquoi les gens qui font de la méditation ont-ils un charisme si fort ? La réponse est dans la question non ? 

9CA6A336-9E99-4B6B-AC27-01C15A61B16A

Parlons en de la méditation. Son cheminement vers cette discipline est plutôt atypique. Saviez-vous que Marie-Ève ne fait pas de Yoga ?

Combiner l’intuitif et le rationnel ?

Alors son parcours.

Des études en management puis le monde de la recherche. Elle cherchait déjà à l’époque à accompagner et à comprendre (ou l’inverse). Puis lentement, ce sentiment fort “je sentais que j’avais autre chose à apporter”. Elle se forme en counseling puis en psychologie. La formation est toujours très présente dans le monde de Marie-Ève. Et c’est sûrement ce qui fait que Let it Be n’est pas “une entreprise si rose bonbon”  comme elle dit. Elle a en effet réussi à se construire un audacieux mélange de savoir-faire : des outils bien rationnels/scientifiques et des connaissances plus ésotériques. C’est sa force, son originalité. Elle en parle ici d’ailleurs.

einstein-valuable-540x338

Mais surtout Marie-Ève fait preuve de créativité. Cet aspect m’a beaucoup enthousiasmé. Cela m’a rappelé nombreux de nos invités. Souvenez-vous d’Hélène Magnusson qui a conjugué ses 3 passions (l’Islande, la randonnée et le tricot) en créant des tricots treks. 

Je constate donc que le plus difficile n’est pas forcément de trouver sa vocation mais plutôt d’inventer un cadre pour l’exprimer. Trippant non ? Je ne sais pas pour vous mais moi l’idée de se créer son propre emploi – sur mesure – m’ouvre un champ de possibles. C’est tellement exaltant !!

La connaissance de soi

Mais ce parcours s’est surtout construit autour d’un leitmotiv central : “qui suis-je ?”. Cette créativité, cette originalité, toute cette réflexion n’ont été rendues possibles que grâce à l’énorme travail personnel qu’a entrepris Marie-Ève. Un travail pour être plus présente, plus consciente.

Et je crois qu’au final c’est surtout pour cela que Marie-Ève nous inspire. Cette quête de soi donne envie. Mais surtout elle semble accessible. 

Pour finir…ou presque

Ah et puis il y une autre chose qui m’a fait pas mal cogiter. Une conséquence de tout le reste finalement. Marie-Ève nous parle de l’espace qu’elle a pu créer en elle pour accueillir les sentiments des autres et les accompagner. Je le visualise enfin je crois cet espace, depuis quelques jours. Reste plus qu’à lui faire de la place et à le faire grandir.

Sur ce, je vous laisse.

Je vous aurais bien parlé aussi de lâcher prise et de comment se laisser porter par ses idées….mais là je n’ai pas fini ma réflexion. Ça va ? Vous n’êtes pas trop embrouillés ? Moi encore un peu.

innovation_brainstorming_wordle_creativity1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s