Les coulisses d’une cyber-entrevue

En coulisses avec nous ? Aurélie vous livre quelques détails sur sa rencontre avec Adam Taschereau, co-fondateur de NousRire.

Adam, Skype et moi

Le quotidien de Curiozidée m’apporte tellement humainement et professionnellement. À chaque épisode je suis challengée, poussée vers un univers inconnu, un visage inconnu, une dynamique d’entrevue inconnue. Mais je n’aurais jamais imaginé qu’un épisode m’amènerait à explorer le monde des forums informatiques !!!! Eh oui comme nous ne pouvions pas nous voir dans le monde réel, Adam et moi nous sommes donnés rendez-vous pour une entrevue via Skype. Mais comment enregistrer le son ?!?! Après avoir bénéficié des conseils de Clémentine, qui a contenu la tête à l’envers avec Mitsiko Miller du projet famille en harmonie et les problèmes de son avec Hélène Magnusson en duplex d’Islande, me voilà lancée dans la recherche d’un logiciel. Mes critères : fonctionnel et libre de droit. Mes embûches : Windows 10 (et le fait que c’est plus mon chum qui gère ça habituellement!!!). Résultat : après avoir installé 3 logiciels, puis tenté de les désinstaller correctement, appris ce qu’était un pilote audio, trouvé le nom de ma carte mère (merci les forums pour les nuls en informatique!!!), mis à jour le pilote audio de cette dernière et bien … rien ne fonctionnait.

conversationWhatsapp

La solution : puisse que j’avais usé les plans A, B, C j’ai fini par opter pour le plan D (question de santé mentale !!). J’ai posé mon cellulaire sur la sortie son de mon PC … et c’est parti pour l’entrevue.

L’entrevue

Mis à part mes angoisses techniques j’ai passé un excellent moment en compagnie d’Adam. J’ai vraiment été charmée par son discours, son ton, sa vision des liens entre les humains et la Terre mais aussi entre les humains tout court. Tellement charmée que j’ai conclu notre entrevue en la qualifiant de mielleuse (je me suis empressée de le couper au montage !!!!).  En même temps plus j’y pense et plus ce mot, pris au premier sens, correspond pleinement. J’ai perçu cet échange comme un moment doux, nourrissant et d’une grande fluidité.

Skype thé.JPG

Ce que je retiens

NousRire nous a amené à faire le ménage dans nos vies puis à se recentrer sur ce qui résonne vraiment avec nos valeurs et avec qui on est.

À la fin de notre entrevue mon cahier était rempli de citations. Adam est tellement en symbiose avec son projet que parfois je me demandais s’il parlait de lui ou de NousRire. C’est comme si l’un attendait l’autre sur son chemin.

J’ai été conquise par la lenteur du projet, par la liberté que cela lui offre. On comprend vite que c’est un projet qui ne manque pas de défis mais en même temps qui sait prendre son temps. Ce n’est pas la croissance qui mène le projet c’est la joie.
Pierre Rabhi, fondateur du mouvement Colibris a dit il y quelques jours : «On est dans une société d’abondance mais on n’a pas réussi à mettre de la joie dans cette société.»
Ce que je retiens de cet épisode c’est ça : la joie. Même dans des gestes qui me semblaient dénués de joie comme faire mon épicerie. Plus de joie, pour plus de plaisir … pour plus d’harmonie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s