Les coulisses d’une entrevue énergisante

En coulisses avec nous ? Aurélie vous livre quelques détails sur sa rencontre avec Claire Lepitre, maître Montessori.

Notre rencontre

En fait je devrais dire nos rencontres. Car avec Claire nous en avons eu plusieurs. Il y d’abord eu la première rencontre dans le couloir de l’école Montessori où elle travaille et que fréquentent mes enfants, un bonjour de politesse. Puis il y a eu ce jour où j’avais mis une perruque de clown pour faire rire les enfants devant la classe et où Claire a été la seule «adulte» qui m’a regardé avec un regard qui disait : «Hey, moi aussi, moi aussi». Puis il y a eu le jour où je l’ai connu comme enseignante, comme accompagnatrice lorsque ma fille a intégré son groupe. Là j’ai été frappée par sa douceur, son énergie et l’amour qu’elle diffuse dans sa classe. J’ai eu envie de connaître son parcours, de comprendre sa perception de la pédagogie Montessori et de son rôle en tant qu’enseignante. Et comme je n’aime pas garder les choses pour moi, ben autant en faire profiter le monde et l’inviter dans le podcast de Curiozidée !!

L’entrevue

On a enregistré l’épisode au sein du lieu de travail de Claire, dans les locaux de La Fabrique qui accueillent les ateliers grand public (donner par Claire d’ailleurs). Elle m’attendait assise autour de cette table (oui oui, la toute petite) :

la fabrique

Cela peut vous paraître anodin ou drôle mais cela va tellement avec l’authenticité de Claire que de m’attendre assise sur un coussin autour d’une table d’enfant. L’univers de la petite enfance est son univers, la pédagogie Montessori est sa planète. Alors quel meilleur endroit pour passer au travers d’une expérience pas si évidente (parler de soi, se livrer) qu’autour d’un lieu connu, réconfortant ?

Bref me voilà avec mon mètre 75 assise de façon très confortable, je l’avoue, en face de Claire pour 30 minutes d’échange «hyper vitaminé».

La passion pour carburant

Être assise en face de Claire et lui faire parler de son parcours professionnel c’est un peu comme être assise en face d’un soleil. Ok ça fait quétaine ou cliché comme phrase mais en même temps c’est ça. Claire est si entière, si passionnée, si animée par son travail et son engagement auprès de «ses loulous» que tu ressors hyper énergisé d’une conversation avec elle. Elle nous explique clairement que le domaine de la petite enfance est une vocation pour elle mais au fil de la discussion on comprend que cette vocation a pu s’épanouir car elle a su s’écouter. Elle a su garder les portes ouvertes pour découvrir de nouveaux horizons au gré de son parcours (comme la pédagogie Montessori) , des horizons qui avaient un sens pour elle, qui étaient en accord avec ses valeurs.

Ce que je retiens

Je suis ressortie de cette entrevue sans courbatures 🙂  mais surtout avec un sourire plaquée sur le visage. J’étais heureuse de voir tant de passion, heureuse de voir quelqu’un qui a choisi son propre chemin. Un chemin qui semblait tracé depuis des années mais qui, en même temps, semble s’être construit très progressivement dans le respect et en accord total avec les valeurs fondamentales de Claire.

Et vous ? Comment vous êtes-vous sentis après l’écoute de cet épisode ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s