En coulisses chez Alta Terra

En coulisses avec nous ? Clémentine vous livre quelques détails sur sa rencontre avec Virginie et Stéphane.

Le prologue

J’ai rencontré Virginie au mois d’avril dernier. Nous nous étions payés le luxe avec mon amoureux d’un mini séjour sans enfants chez Alta Terra, dans leur cabane.

20160408_140621

La cabane

Virginie et Stéphane, Alta Terra.  Ma famille m’en parlait depuis longtemps là-bas en France, dans le Cantal. On me parlait de leur café si mignon « Ouh ça te plairait ! ». Puis je les ai découvert dans des reportages télé. Et enfin j’y ai bu un thé (ou une bière peut-être ?) au retour d’une randonnée au Puy Mary en 2014.

20140723_145923

Vue sur le Puy Mary (et les vaches salers)

Lorsque nous avons lancé Curiozidée, c’était évident que j’allais proposer à Stéphane et Virginie de participer à un épisode. Pour une seule et bonne raison, et ne le répétez à personne, je me serais bien vu à leur place.

La (1ère) demande officielle

Me revoilà donc au mois d’avril dernier. Curiozidée n’existe pas encore pour de vrai et je n’ai pas vraiment eu l’occasion de parler avec Virginie lors de notre séjour. Mais là il faut que je me lance parce qu’il est temps de partir. Je lui rapporte les clés de la cabane…toute rouge, un peu bégayante, sûrement pas très claire mais c’est fait et elle a dit oui !! Notre première demande officielle !! Finalement nous n’avons pas pu au printemps dernier trouver un moment pour nous rencontrer. Ce n’est que partie remise quelques jours avant Noël.

La rencontre

Je prends la route de la vallée de la Santoire avec la voiture de payou. Il neige un peu, du brouillard au col d’Entremont. Tout se dégage à mon arrivée à Lavigerie. Stéphane et Virignie sont en train de manger, super accueillants. Ils me paient un bon café et c’est parti pour une heure de jasette avec ma voix un peu « cassée » par le décalage horaire.

20161219_155008

J’aime tellement laisser parler nos invités. J’aime surtout les écouter me raconter leur histoire et me transporter dans leur univers. Avec Virginie et Stéphane, ce fut très facile de s’évader ou plutôt de s’ancrer. Là, assise dans leur café, chez eux. Ce fut par contre plus difficile de ne pas passer mon temps à acquiescer tellement je me retrouvais dans leurs paroles et dans leurs choix de vie.

Et encore une fois l’authenticité

Avec Alta Terra, Stéphane et Virginie se sont construits bien plus qu’une entreprise. C’est un projet commun, de couple, de famille. Mais surtout un projet qui leur colle à la peau. C’est ce que je retiens de notre rencontre. À l’image de ce que nous confie Virginie à la fin de l’épisode « s’écouter soi-même, ça serait mon conseil numéro 1 ! ». Alors oui ce n’est pas toujours facile d’avoir du monde chez soi, de répondre à toutes les demandes, d’être tout le temps présent(e) mais quel bonheur de se respecter et de vivre la vie que l’on a choisi.

« Partir pour mieux revenir »

Je ressors de cette rencontre inspirée, rassurée et motivée de voir qu’il existe tant de gens qui se choisissent, eux, leur famille, leurs valeurs. Ce moment passé ensemble m’aura encore une fois rappelé combien je suis attachée à mes racines et à « mon » Cantal.

Et de voir combien l’adage « partir pour mieux revenir » a du sens .

Merci à vous deux !! À très vite.

20140818_124627

Crédits photos : Emmanuel Faug et Clémentine Ferraton

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s